Trentenaire Daniel Guérin le 7 avril

avril 2, 2018 by

RDV le samedi 7 avril en mémoire d’une des plus grandes signatures dans la R.P., celle de Daniel Guérin pour les 30 ans de sa mort, au café « Le Lieu-Dit », 6 rue Sorbier, Paris 20e.

En savoir plus:

trentenaire_danielguerin_flyer8

Publicités

Plate-forme d’appel à l’unification des syndicalistes

mars 9, 2018 by

(extrait de La RP N°799, décembre 2017)

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Avec nos amis kurdes

février 28, 2018 by

Éditorial du N°800 (mars 2018) actuellement chez l’imprimeur. Ce numéro fait 40 pages.

L’armée du dictateur Erdoğan a envahi la zone au Nord de la Syrie tenue par les milices kurdes et leurs alliés arabes (les Forces démocratiques syriennes), ceux-là mêmes qui ont combattu, et battu, Daesh, ceux-là mêmes qui sont un îlot de promotion de l’égalité des sexes dans une région devenue un océan de réaction. Quelques semaines avant d’être assassiné avec la quasi-totalité de la rédaction de Charlie-hebdo, lors du siège de Kobanê, Charb écrivait : « Les Kurdes assiégés en Syrie ne sont pas des Kurdes, ils sont l’humanité qui résiste aux ténèbres ». C’est toujours vrai aujourd’hui. Pourtant, certains se refusent à les soutenir, pour deux raisons principales :

– 1. Il n’y a pas de véritable Révolution sociale au Rojava. Mais on ne leur en demande pas tant. Le Rojava est incontestablement la force la plus « à gauche » en Syrie et au-delà. Si le regard politique sur ce Rojava ne doit pas être acritique, le soutien à ses forces combattantes face à l’invasion turque, devrait être sans hésitation. Ses milices, notamment les YPG [1], sont le bras armé des gens d’en-bas et de là-bas contre tous les fascismes qui piétinent les femmes, la classe ouvrière et la dignité humaine. L’égalité hommes-femmes promue par les Kurdes est déterminante dans leur environnement. Simon Rubak écrivait dans La R.P. en 1980 : « des mouvements féministes constituent pour cette partie du monde le premier et essentiel moteur de l’émancipation des prolétaires » [2].

– 2. Ils sont aidés par les Américains. L’anti-impérialisme atavique obsessionnellement anti-américain, hérité de la guerre froide, continue donc de déformer les regards sur les réalités d’aujourd’hui. Les Kurdes ne sont pas des pions, ce sont des gens qui se sont mobilisés et se battent.

Le front d’Afrin est un front de lutte contre la réaction. En Turquie, en Syrie, en Irak, en Iran, la gauche sociale, laïque et féministe du Moyen-Orient est en première ligne, confrontée à des forces réactionnaires violentes et puissantes. Soyons à ses côtés.

Stéphane JULIEN

Une_RP 800

[1] Unités de protection du peuple.
[2] « L’exploitation des femmes au Proche-Orient », La RP N°656 (1980).

AG 2018

janvier 8, 2018 by

Les abonné-e-s qui n’ont pas reçu l’invitation à l’Assemblée générale des Amis de La Révolution Prolétarienne du 3 mars 2018 nous le signalent. (par mail ou autres modalités signalées dans le N°799).

Pour la libération du syndicaliste iranien Reza Shahabi

décembre 20, 2017 by

Lettre ouverte de l’intersyndicale (CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA)

à Son excellence Ali Khamenei, Guide suprême
à Son excellence Hassan Rouhani, Président de la république Islamique d’Iran
à Son excellence Sadeqh Larijani, Responsable de la justice

Vos excellences,

Les organisations syndicales françaises signataires de cette lettre, s’adressent à vous afin ‎d’attirer votre attention sur la situation de Réza Shahabi. Membre de la direction du syndicat de la ‎Régie des transports de Téhéran et de sa banlieue (Vahed), c’est un prisonnier mondialement connu en raison de son action en ‎faveur des droits des travailleurs. ‎

Réza Shahabi qui souffrait déjà de nombreux problèmes de santé (insuffisance rénale, hypertension, douleurs dorsales ‎et lombaires, ainsi qu’une sévère arthrose du fait de la détérioration de quatre vertèbres) a été victime, le 13 décembre 2017, d’une attaque cérébrale en prison. Malheureusement, cet accident a eu des impacts graves et Réza Shahabi souffre d’une paralysie faciale qui a affecté un côté de son visage.

Pendant sa précédente période d’emprisonnement, il avait ‎subi une très longue et délicate intervention chirurgicale. A la suite de cette opération, il avait été de nouveau ‎incarcéré à la prison d’Evin où, faute de soins adaptés, son état de santé s’était sérieusement dégradé.

Aujourd’hui, son état nécessite donc, dans les plus brefs délais, des soins médicaux particuliers qui sont incompatibles ‎avec ses conditions de détention. Son transfert sans délai dans un hôpital spécialisé hors du milieu carcéral, ‎à Téhéran où à l’étranger est désormais impérieux.‎

Devant la gravité de la situation, au cas où de tels ‎soins ne pourraient pas être assurés dans le pays, les organisations syndicales françaises demanderont alors aux autorités iraniennes d’autoriser Réza Shahabi à se rendre en France pour recevoir des soins adéquats.

Veuillez croire, vos excellences, en l’expression de toute notre considération.

Paris le 15 décembre 2017

CFDT : preau@cfdt.fr
CGT : fabienne.cru@orange.fr
FSU : michelle.olivier@snuipp.fr
Solidaires : contact@solidaires.org
UNSA : emilie.trigo@unsa.org

lettreouverte

***

Liberté pour Reza Shahabi : Il est urgent de transférer Reza Shahabi dans un hôpital civil !

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes attirent une nouvelle fois l’attention sur la situation de Reza Shahabi, membre du syndicat Vahed de la régie des transports urbains de Téhéran et de sa banlieue. Comme bien d’autres organisations syndicales dans le monde, nous avons déjà eu l’occasion d’alerter sur sa situation. En effet, Reza Sahabi est la cible d’une répression très forte depuis des années. La seule raison est qu’il fait partie de celles et ceux qui défendent les droits des travailleurs et des travailleuses.

L’état de santé de notre camarade est une source d’inquiétude récurrente ; la persécution dont il est victime, et notamment les longues périodes d’emprisonnement en sont responsables. Le 13 décembre, notre camarade, en prison, a été victime d’une attaque cérébrale et il souffre d’une paralysie faciale . La situation rend encore plus urgente sa libération, que nous exigions déjà avec raison précédemment ; son maintien en prison est incompatible avec son état de santé, il doit être transféré dans un hôpital spécialisé.

14 décembre 2017

[pdf]

reza

Après l’boulot N°1 (1953)

décembre 14, 2017 by

Premier numéro d’Après l’boulot, cahiers mensuels de littérature ouvrière, supplément de La R.P. dirigé par Maurice Lime (juin 1953). Il y aura 11 numéros jusqu’en décembre 1956.

apresl_boulot_Page_1

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

N°799 (décembre 2017)

décembre 3, 2017 by

Le nouveau numéro contient 40 pages.
→ Plate-forme d’appel à l’unification des syndicalistes : Un syndicalisme pour changer la société
→ La situation en Catalogne : Communiqué commun de la CNT, de la CGT et de Solidaridad obrera | Perplexité intempestive (Tomás Ibáñez)
→ Hommage à Pierre Monatte : Intervention de V. Présumey à Monlet.
→ Blanqui l’insoumis (J.-K. Paulhan)
→ Le monde merveilleux du travail déréglementé (J.-L. Debry)
→ Bonnes pages : Un court moment révolutionnaire
→ Entretien avec Evelyn Mesquida (J. Moreau)
→ Quelques questions à Nedjib Sidi Moussa
→ Livres : Art et religion de Chauvet à Lascaux, Alain Testart (Christophe Darmangeat) | Catalogne 1936 – Syndicalisme et tentative de socialisation d’une économie en guerre | Un court moment révolutionnaire, Julien Chuzeville | Jours de famine et de détresse, N. Doff | Travailler aujourd’hui : Ce que révèle la parole des salariés, N. Latteur.
→ Ce monde dont nous ne sommes pas (Mezioud Ouldamer)
→ Anne Guérin, fille de Daniel, mais pas que… (Daniel Guerrier)
→ L’histoire science du destin des humains (J. Demorgon)
→ Lettre d’Amérique : Un an après… (D. Ball)
→ AG 2018, Morceaux choisis…

L’abonnement est toujours de 23 € (précisez si vous êtes un-e nouvel-le abonné-e). Les abonné-e-s sont prié-e-s de nous faire connaître leur éventuel changement d’adresse pour éviter les retours d’enveloppes.

Les librairies militantes intéressées par un dépôt de la revue nous le disent en envoyant un mail à redactionrp@gmail.com.

Invitation à un hommage à Pierre Monatte en Haute-Loire le 11 novembre

novembre 2, 2017 by

Ci-joint une invitation à un hommage à Pierre Monatte. Notre camarade Vincent Présumey y représentera la revue.

INVITATION PLAQUETTE MONATTE 2017_Page_1

(cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf)

Cronstadt et l’Opposition ouvrière

octobre 13, 2017 by

Article de Marcel Body paru dans La R.P. N°528 à 530 en 1967.

body-couv

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

N°798 (septembre 2017)

août 31, 2017 by

Le nouveau numéro de la R.P., de 32 pages, contient notamment:

Pour le maintien du CHSCT
◊ Lénine et le contrôle ouvrier en 1917 (M. Brinton)
◊ Le rêve égalitaire chez les paysans de Huesca, 1936-1938 (P. Pagès)
◊ Extraits de la correspondance de Raymond Lavigne (J. Chuzeville)
◊ Du cahier rotatif (à la mode 1912) au référentiel bondissant (J.-K. Paulhan).
◊ Mutations des sociétés et médiations des sports (J. Demorgon)
◊ Misère du « subversivisme » (F. Gomez)
◊ Roms Prolétaires… (G. Walusinski)
◊ Lettre d’Amérique: Après Charlottesville : le mal en pleine vue, le mal caché (D. Ball)

L’abonnement est toujours de 23 € (précisez si vous êtes un-e nouvel-le abonné-e). Les abonné-e-s sont prié-e-s de nous faire connaître leur éventuel changement d’adresse pour éviter les retours d’enveloppes.

Les librairies militantes intéressées par un dépôt de la revue nous le disent en envoyant un mail à redactionrp@gmail.com.

Pages de RP 798 - Une