Non au pass sanitaire – Oui à la vaccination à 100%

by

(D’autres textes pour la discussion seront reproduits ou signalés dans le prochain numéro de La RP)

La loi sur le pass sanitaire a été adoptée dimanche 25 juillet. Elle valide une approche par sanction et répression plutôt que par une incitation concrète à la vaccination.

Depuis les annonces de Macron du 12 juillet, la question du pass sanitaire est partout, au point d’occulter les autres annonces, notamment sur les réformes antisociales des retraites et de l’assurance chômage.

Pour notre syndicat, les choses sont claires : le pass sanitaire est une abomination, qui fait payer aux classes laborieuses l’incapacité du gouvernement à produire une campagne de vaccination massive et efficace. Ce pass servira de justification à de nombreuses attaques contre les travailleurs et les travailleuses, notamment par des licenciements. Nous nous y opposons résolument.

Nous pensons qu’une autre politique sanitaire est possible. Car oui, il faut une véritable campagne pour arriver à la vaccination de 100% de la population, assortie de mesures fortes. Tout au long de la crise sanitaire, les organisations syndicales ont fait des propositions pour stopper l’épidémie : augmentation massive des moyens dans la santé publique, levée des brevets sur les vaccins, socialisation de l’industrie pharmaceutique, vaccination sur le temps/lieu de travail, jour de congé post-vaccination ect. De son côté, le gouvernement a enchainé mesures répressives et contre-productives, et affirmations mensongères, créant une défiance légitime envers l’État, mais par association, malheureusement, envers le vaccin.

La vaccination est une des solutions pour sortir de la crise, elle est une nécessité pour l’ensemble de la population. Nous enjoignons donc les étudiant·e·s, tout comme le reste de la population à se faire vacciner (sauf contre-indication médicale). Faisons nous vacciner ! Pas pour Macron, son gouvernement, le MEDEF ou les laboratoires pharmaceutiques, mais pour nous protéger nous et les autres, dans une démarche collective pour stopper le virus.

Les mobilisations actuelles contre le pass sanitaire brassent large : de militant·e·s du mouvement social dont des soignant·e·s, à l’extrême-droite organisée, en passant par des gens révoltés par l’autoritarisme ou des antivax. À Pau, on y retrouve notamment le député réactionnaire J. Lassalle ou des responsables des Patriotes, mouvement fascisant de F. Philippot, ex numéro deux du FN. On peut également y rencontrer des pancartes aux messages ou symboles complotistes, antisémites ou d’extrême-droite. Tout cela est intolérable pour quiconque se réclamant de l’antifascisme et de la lutte contre l’extrême-droite.

Nous nous tenons à la disposition des étudiant·e·s et des autres organisations du mouvement social pour organiser la lutte contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage et le pass sanitaire, mais aussi la lutte pour une vaccination la plus large possible, démocratique et publique, dans un cadre clairement antifasciste et anti-complotiste.


À Pau, le 30/07/2021
Solidaires Étudiant·e·s de Pau

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :