Marc Weitzmann, Un temps pour haïr

by

Après l’article de Miguel Chueca dans Chroniques Noir & Rouge (n° 5, mai 2021), la rédaction de la RP propose à ses lecteurs cette longue recension d’un livre de Marc Weitzmann, Un temps pour haïr (Grasset, 2019) parue sous la plume de Nedjib Sidi Moussa dans la revue Sciences et Actions Sociales (n° 12/2019).

En effet, la place nous manque souvent pour parler de tout ce que nous voudrions, ou aussi longuement que nous les souhaiterions. Et parfois les membres de l’équipe revue comme nos autres collaborateurs expriment dans d’autres publications des analyses et des points de vue qui peuvent contribuer à une meilleure compréhension de notre histoire et de nos sociétés. C’est ce type de textes que nous souhaitons partager avec nos lecteurs.

Dans son dernier essai, Marc Weitzmann explore les ressorts de la haine qui s’est manifestée durant la récente vague d’attentats islamistes en France. Doté d’un riche matériau, le journaliste et romancier réfute certains discours savants sur le phénomène djihadiste, souligne la persistance de l’antisémitisme et met en lumière l’importance de la question algérienne.

https://www.cairn.info/revue-sciences-et-actions-sociales-2019-2-page-200.htm

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :