Éclipse de la raison

by

… la lecture de la revue Yggdrasil donne à voir, page après page, une éclipse de la raison. Cette raison que l’on pourrait nommer tournure d’esprit sceptique, esprit d’enquête, ou circonspection intellectuelle. […] Une raison, comme le disait Nietzsche, qui se nourrit d’une « méfiance instinctive pour les aberrations de la pensée » et qui se met dès lors en quête d’élucidation. Qu’on en juge : […] Réflexologie sexuelle issue du Tantra, sacralisation de la pureté de l’enfance, danses rituelles, magie : rien n’est épargné au lecteur. Lorsque la réalité perd tout sens ou contenu objectif, on s’efforce de lui en redonner par la magie.

La revue propose ainsi le résumé d’un stage « écoféministe » en compagnie de l’activiste américaine Starhawk, qui se présente comme une sorcière défendant la spiritualité païenne « wicca », ainsi définie : « On se retrouve, on envoie une opportunité. » Diverses actions rituelles s’ensuivent : le « crépage d’aura », qui libère la parole sacrée, chaque participant se mettant à psalmodier les mots « compassion », « corps », « sensualité », « soin », « sororité », « coopération », « enfants » ; le rituel qui libère le « cerveau ludique » et offre un repos bien mérité au « cerveau critique » ; la reconnexion au tout de la nature, l’ouverture à la spiritualité « écosystémique », à la « déesse Terre » qui s’incarne miraculeusement sous la forme des arbres ; la méditation sur le temps profond qui, pour guérir de l’éco-anxiété, invite chacun à la résorption dans un « grand chaudron amibien ». Enfin, l’acmé : la danse spirale destinée à convoquer de l’énergie, à la sentir et à la partager pour en faire un « cône qu’on envoie – par communion entre humains et avec les non-humains, la Vie et la Nature – vers l’univers ». Cela fera 260 euros pour les trois jours. Par bonheur, puisque nous sommes tous « interconnectés », les amateurs dans l’impossibilité de se rendre physiquement aux stages de Starhawk pourront toujours consulter le site de la sorcière et s’acheter, par paiement sécurisé bien évidemment, un e-rituel. Cela fera 16 euros l’heure et demie.

Renaud Garcia, La Collapsologie ou l’écologie mutilée, L’échappée, 2020.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :