Main basse sur l’école publique

by

par Eddy KHALDI et Murielle FITOUSSI

Ed. Demopolis, 24 rue du Champ de l’Alouette, 75013 Paris.

Eddy Khaldi, enseignant et militant laïque depuis 25 ans et Murielle Fitoussi, journaliste, auteur d’enquêtes pour les dossiers du Canard enchaîné, montrent comment l’abandon de la carte scolaire, la réalité des nouveaux programmes, les concessions faites sur la laïcité, la suppression de postes d’enseignants, la mutiplication d’établissements d’enseignement privé, constituent autant de mesures qui mettent en cause l’avenir de l’Ecole de la République. Au plus haut sommet de l’Etat, le président de la République bourgeoise explique que l’instituteur est incapable d’apprendre la différence entre le Bien et le Mal.

Avec une grande préision, les auteurs soulignent comment l’enseignement public est décrié, diabolisé et comment les réseaux, agissant dans l’ombre, se sont mis en place pour le détruire.

Jean Moreau

Une Réponse to “Main basse sur l’école publique”

  1. Au sommaire du N° 762 « La Révolution prolétarienne Says:

    […] prolétarienne ACTUALITE DU SYNDICALISME « Entretien de Karl Marx avec J. Hamann Main basse sur l’école publique […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :