N° 252 – Nin assassiné

Nin assassiné

Nicolas Lazarévitch


Paru dans La Révolution prolétarienne n°252 (août 1937).


federica-montseny-12

Le discours de Federica Montseny (1), réclamant un démenti du gouvernement de Valence pour réfuter le bruit courant sur l’assassinat de Nin est venu bien tard. Même trop tard car la C.N.T., ou plutôt sa direction aurait dû prévoir que les menaces de Staline ne resteraient pas lettre morte. Après la mort de Berneri, pouvait-il être permis d’en douter?La C.N.T., qui avait, après les journées de mai, conservé ses effectifs et en partie son autorité morale, n’a pas fait d’action d’envergure pour répondre à la dissolution du P.O.U.M. et ainsi pour sauver ses propres militants qui sont, depuis ce temps, devant un danger de mort imminent.C’est manquer à sa propre défense, car après Nin et le P.O.U.M., ce sera le tour de la tête dirigeante de la C.N.T. Les signes précurseurs en sont déjà multiples; quand à la base de la C.N.T. on l’assassine dès maintenant à chaque occasion propice.Raison de plus pour citer intégralement l’avertissement de Federica Montseny, représentante du Comité péninsulaire de la F.A.I. Le voici:

« Ici, en Espagne, nous avions toujours eu un peu de bienséance et d’honnêteté. Nous luttons toujours avec des armes propres. Il nous arrive de nous combattre entre organisations, mais il en coûterait beaucoup de recourir au crime, à l’infâmie, à la calomnie. La monarchie faisait cela, mais ni les républicains, ni les socialistes, ni les communistes, ni les anarchistes ne l’ont jamais fait. Il semble qu’on ait voulu importer des procédés d’autres pays pour pouvoir accuser d’espionnage tous les membres d’un parti, les emprisonner et commencer dans l’ombre un procès. Quand viennent en Espagne des représentants socialistes d’autres pays, on en met quelques-uns en liberté pour sauver les apparences. Mais on finit par nous dire qu’on a trouvé dans Madrid les cadavres de Nin et de deux autres camarades. Cette nouvelle ne nous a pas encore été confirmée, mais tant que le gouvernement ne l’a pas démentie en nous disant où se trouve Nin, nous sommes obligés de croire qu’elle est vraie. On ne peut pas impunément, en faisant litière de la volonté, de la dignité de tout un peuple, s’emparer d’une poignée d’hommes, les accuser de fautes que l’on ne prouve pas, les mettre dans une maison particulière préparée à cette intention, les faire sortir la nuit et les assassiner.Ceci ne se peut pas parce que l’Espagne est un pays qui n’a pas perdu sa dignité et sa virilité. Ici on ne peut pas tromper les grandes masses sans savoir ce que l’on fait; on peut bien nous dire que Nin est un agent du fascisme, mais nous répondrons: « Très bien, prouvez tout ceci, et alors au milieu de la place la plus publique d’Espagne, fusillez-le. » Quand on pourra démontrer que Nin, Gorkin, Andrade sont des espions, nous demanderons qu’on les fusille, mais qu’ils soient tués, assassinés dans l’ombre, n’est pas tolérable. Que Franco, Queipo, Cabanellas assassinent, soit, mais on ne peut assassiner au nom d’un gouvernement qui représente la lutte contre le fascisme, où sont représentés tous les partis antifascistes moins la C.N.T. et la F.A.I.

Nous éprouvons en ce moment la satisfaction de ne pas y figurer car, tout ceci ayant été fait traîtreusement, en passant par-dessus la tête du ministre de la Justice, si nous avions été au gouvernement, nous aurions été impliqués dans la même responsabilité historique. La C.N.T. et la F.A.I. ont le droit de poser au peuple espagnol ce dilemme:

« L’Espagne est un peuple qui a prouvé qu’il savait mourir pour la liberté: ni Rome, ni Berlin, ni Moscou! »

Pourtant, le gouvernement négrino-stalinien a tué Nin avec une habileté qui tient à la fois des moeurs de Martinez Anido et de celles de Staline. Ce n’est pas peu dire. »

Note:

1 Federica Monteseny: ministre anarchiste de la Santé de novembre 1936 à mai 1937.

[LAZAREVITCH Nicolas, La Révolution Prolétarienne n°252 (août 1937)]

Une Réponse to “N° 252 – Nin assassiné”

  1. L’assassinat de Berneri (1937) « La Bataille socialiste Says:

    […] 1937-08 Nin assassiné […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :